concert·Musique

FAIR Party #13 : Praa + La Chica

Les filles prennent la scène!

Le Café de La Danse, le 12 Février 2019,

Un article un peu tardif, désolée, (le temps, le temps, où est donc ce temps qui passe si vite!) mais je me dois de revenir quand même sur cette sublime soirée d’il y a un mois. J’ai eu la chance de découvrir deux artistes incroyables sur scène, deux univers différents et pourtant proches tant ces deux femmes sont impressionnantes et accomplies dans leur art.

Démarrage avec Praa, chanteuse Rennaise à la voix résolument soul et une sacré une présence sur scène. Un concert à danser. Elle oscille entre pop, soul funky, et trip-hop, et nous offre un show sensuel et très affirmé en même temps. Une chose est sure, elle a du caractère, ça ce sent! C’est SA scène, SON concert et SON public. Praa nous a divinement charmé, tant par sa prestance que par son talent, et surtout la générosité de son show. Il va falloir garder un œil sur elle et l’écouter absolument, car il est certain qu’avec cette voix et ce charisme, elle va conquérir le monde!

Ensuite La Chica entre en scène, une acclamation générale, elle commence à chanter, le silence s’installe. La Chica, Franco-Vénézuélienne, un petit bout de femme et une aura gigantesque. Elle chante, en espagnol la plupart du temps, des textes qui harponnent son public. Nous, on est juste suspendus à ses lèvres, impressionnés, admiratifs, fascinés, par cette force tant dans la voix que la rythmique, les refrains et son allure de Frida colorée en short de boxe ( « surement rapport aux événements actuels qui ont lieu au Venezuela » me souffle-t-on ). Les titres s’enchaînent, nous embarquent dans son univers bigarré aux sonorités hip-hop/pop/electro/latines. Oui un sacré mélange! Obligé un jour on appellera ça  » du La Chica « .

Puis cette fin de concert absolument géniale, Praa monte sur scène pour un duo magique, une chorégraphie endiablée, et un moment de partage magnifique sur « Drink » de La Chica. C’était fou, ça fait du bien ces moments, trop rares à mon goût. Pourtant la musique c’est par défaut une histoire de partage, de transmission, sans ça elle n’a pas lieu d’être.

Je suis repartie de ce concert conquise, reboostée, prête moi aussi à conquérir le monde comme elles. Parce que leur force, à nous aussi elle l’ont transmise. Queen B n’avait qu’à bien se tenir ce soir là: Who run the world? Elles, définitivement.

Merci les filles et le Fair, c’était une soirée inoubliable que vous nous avez offert.

Puis finalement je suis un peu contente d’écrire cet article en retard, comme ça je peux vous mettre une vidéo en plus 😉

Du Love,

Mel

  • Pour être au courant des prochaines Fair Party, suivez les ici et
  • Pour ne rien louper de Praa c’est par là et écouter son dernier titre Infinite Regress c’est ici
  • Pour suivre La Chica vous cliquez , et surtout allez vous offrir son album Cambio ici, vous ne le regretterez pas, c’est promis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s