festival

Festival Chorus des Hauts-de-Seine 2019 : Touchée en plein cœur.

Du 5 au 7 avril 2019, La Seine Musicale

Avril, le temps se radoucit, le soleil commence à pointer son nez et avec lui la saison des festivals 2019. Cette année pour moi ce sera le Chorus qui ouvrira le bal.  Festival des hauts de Seine, il affiche une belle programmation très diversifiée, électro, hip-hop, rock, chanson, il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Je me demande d’ailleurs où j’étais ces dernières années ? Et pour la deuxième fois, le festival investit La Seine Musicale à Boulogne nous assurant des scènes et un auditorium de qualité.

Vendredi

Fatboy Slim a mis le feu à la Grande Scène

Vendredi était dédié aux lauréats du Prix Chorus, remporté cette année par Oktober Lieber ! Le duo de parisienne, nous a fait danser sur une techno aux sonorités berlinoises, un peu industrielle, très minimaliste. On a aimé cette ambiance lourde et intense qui nous prend au corps.  On salue également les prestations de Mikano, Dampa, Johan Papaconstantino et Faroe.

Les gagnantes du Prix Chorus 2019, Oktober Lieber

On a continué sur une première soirée plutôt électro avec 2manyDJs, Ammar 808 et Glitter qui nous ont fait danser sur le parvis, et une première clôture inoubliable avec Fatboy Slim ! Une éternité que je ne l’avais pas vu et il m’a fait monter en pression tout son set. C’était complètement fou ! On a cependant regretté Tricky qui n’a pas pu tenir son concert, un grand bravo tout de même à sa chanteuse qui a assuré la relève tant bien que mal.

Samedi

Samedi était un peu plus éclectique avec en tête d’affiche Charlie Winston, Gaëtan Roussel. De mon côté, j’ai plutôt traîné du coté de l’auditorium et des salles Tutti et RiffX, et j’y ai fait de très belle découverte, même si j’ai jeté un œil a la sublime prestation de Jacob Banks et sa voix qui donne la chair de poule. Puis Shaka Ponk qui nous insufflé encore une fois une énergie de dingue, avec une scénographie toujours plus grandiose.

Une belle surprise avec Bongeziwe Mabandla, qui nous a offert une jolie pop/folk aux accents sud-africains, une jolie présence sur scène, il a remis la musique africaine au gout du jour sans tomber dans les clichés de danses tribales. C’était très beau, sa voix apaise les âmes, à écouter en boucle pour voyager. S’en est suivi le hip hop énergique de Kojey Radical, puis la prestation habitée de Flèche Love, sorcière des temps moderne qui nous transporte dans son univers mystique. On a pris beaucoup de plaisir à écouter la multi instrumentaliste Léonie Pernet, qui casse les codes et les genres tout en finesse et avec beaucoup d’émotions.

Mon gros coup de cœur de cette soirée a tout de même été Sly Johnson, entre hip hop et soul, l’ex du Saïan Supa Crew a tout donné, nous a offert un vrai show avec des musiciens de qualité, and everybody dancing. Une vraie générosité sur scène, et puis l’entendre chanter et rapper en français (exclu du prochain album à venir) m’a fait frissonner et m’a littéralement rappelé mes années Saïan ! Sly Johnson ta classe m’a mise une grooooosse claque.

Sly Johnson, la puissance…

Dimanche

Dernière journée du Chorus, et une journée qui s’est annoncé plutôt Rap à mon plus grand bonheur. On a retrouvé sur la grande scène Youssoupha, Caballero et Jean Jass pour un show complètement dingue, et une clôture par Blackstar tout à fait grandiose.  On a pu voir Di#se, le jeune rappeur de 17 ans nous a complètement charmé, une belle énergie, un beau flow et une diction nickel, un petit Génie qui est déjà sur toutes les affiches et qui va aller loin. Pendant ce temps-là, Lord Esperanza retournait l’auditorium, qui faisait salle comble, je n’ai pu venir voir seulement les 3 derniers morceaux, car c’était plein à craquer, et j’ai très vite compris pourquoi ! Il y a entre « le Lord » et son public une vraie interaction, un très bon concert.

Gros coup de cœur pour les sud-africaines de Dope Saint Jude, qui ont offert une prestation de qualité, avec beaucoup d’émotions ! Elles se battent pour leurs droits, elles se revendiquent en tant que femmes noires et fortes, et il y a de quoi, j’ai été impressionnée tout du long ! Elles donnent un vrai coup de fraîcheur et de girl power à la scène hip hop, le tout avec un large sourire. Un vrai bonheur.

Girl Power!

Puis il y a eu ce concert de Scylla et Sofiane Pamart au piano venu nous présenter l’album Pleine Lune à l’auditorium. Et j’ai pris un sacré coup, de ceux qui te bouleversent pour des années je pense. Entre la voix grave et profonde de Scylla, qui se plonge dans tes entrailles pour t’arracher des sentiments souvent trop enfouis, et les sublimes mélodies sculptées à la mélancolie de Sofiane, j’en suis sortie retournée, fébrile, la gorge nouée et les larmes coulant sur mes joues. Quelque chose qui ne m’était jamais arrivée, dont je ne m’attendais pas à un concert de rap. Il me faudrait 10 pages pour vous raconter ce concert, tout ce qui a pu se passer à ce moment-là dans mon corps, ma tête. Les poils qui se hérissent, la poitrine qui se serre, les yeux mouillés, les émotions qui s’entremêlent jusqu’à me faire pleurer, trois fois, l’agent de sécurité qui me demande si je vais bien : « ouiiii c’est trop beau ». Un concert qui m’a rappelé pourquoi j’aimais autant la musique, pourquoi j’en avais autant besoin dans ma vie. C’est exactement pour tout ça.

Frissons assurés…

C’était un régal ce Festival Chorus, une programmation de qualité, j’y ai fait de belles découvertes, sans parler de l’organisation autour qui est vraiment fluide. C’est très agréable de faire un festival de musique dans un environnement d’aussi bonne qualité. Mon rendez-vous est pris pour l’année prochaine, en espérant que le vôtre aussi.

Du Love XXX

Mel

Pour vous tenir informé du prochain Festival Chorus c’est par et !

Un grand merci à Éphélide de m’avoir permis de découvrir ce festival et vous le partager.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s